Eclairage de salle de bain: quels sont les normes?

Par:Luc Geurts
Eclairage de salle de bain: quels sont les normes?
Quels sont les normes à respecter pour l'éclairage de salle de bain?

Lors de l'installation de l'éclairage dans une salle de bain, il est important de respecter certains aspects de sécurité. Une salle de bain est une pièce humide et puisque l'électricité ne peut pas entrer en contact avec l'eau en raison d'un court-circuit. L'installation d'un interrupteur de courant de perte de 30 ampères dans la salle de bain est de toute façon une exigence, mais votre éclairage doit également répondre à un certain nombre d'exigences strictes.

Ci dessous, vous trouvez les normes à respecter lors du placement de l'éclairage dans la salle de bain.


Zones de salle de bain

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des différentes zones de salle de bain. Chacune de ces 4 zones a ses règles lorsque l'éclairage est installé dans cette zone.

Eclairage salle de bain nrome


Zone 0:

Il s'agit de la zone dans le bain, la douche ou le lavabo. Si vous souhaitez placer l'éclairage dans cette zone, votre éclairage doit être au moins IP67 (ou X7), ce qui signifie que votre éclairage est protégé contre l'immersion temporaire à une profondeur maximale de 1 mètre.

 

Zone 1:

Dans cette zone, vous devez installer au moins IP65 (ou X5), c'est-à-dire qu'il est protégé contre les projections d'eau sous tous les angles.

 


Zone 2:

Dans la zone 2, un IP44 (ou X4) est requis, c'est-à-dire qu'il est protégé contre les projections d'eau ou les éclaboussures sous tous les angles.

 

Zone 3:

La zone restante de la salle de bain nécessite un IP61 (ou X1), c'est-à-dire qu'elle est protégée contre les gouttes d'eau. Cette zone est située à côté de la zone 2 et s'applique également à des hauteurs à partir de 2,25 m.

 


Quel éclairage installer?

Chaque zone de salle de bain dispose donc toujours d'un éclairage adapté à cela. Des spots encastrables ou des plafonniers sont généralement utilisés. Les spots encastrables ont l'avantage d'être bien cachés dans le plafond et de ne pas gêner. Ils sont souvent accrochés les uns à côté des autres en plusieurs exemplaires. Les spots encastrés qui répondent aux exigences IP minimales sont souvent équipés d'un transformateur étanche. De nos jours, il existe également sur le marché des spots encastrables sans transformateur. L'avantage est double: d'une part vous gagnez de l'espace lors de l'installation, d'autre part ils consomment encore moins. Vous pouvez également opter pour des spots encastrés avec une puissance supérieure qui sont dimmables. De cette façon, vous pouvez faire d'une pierre deux coups : vous pouvez le rendre intime dans la salle de bain et vous pouvez également l'utiliser à des fins purement fonctionnelles.

Les 2 spots imperméables les plus courants sont les spots IP44 ou IP65.

 

Spots encastrables salle de bain

 

Les spots en saillie optent généralement pour 1 exemplaire, sauf si la puissance du modèle choisi est trop faible. Ici aussi, vous pouvez opter pour des modèles dimmables. Les spots de plafond sont souvent légèrement plus décoratifs et sont souvent utilisés en combinaison avec des spots encastrés.

 

Spots plafond salle de bain

 

Dans tous les cas, assurez un éclairage adéquat dans la salle de bain. La salle de bain est l'endroit idéal pour se raser ou se maquiller et nécessite un éclairage adéquat. Vous pouvez également ajouter des spots encastrés aux miroirs pour un éclairage optimal. Dans une salle de bain moyenne, 2000 à 4000 lumens sont nécessaires. Cela correspond à 6 à 8 downlights de 7W.

 


IP65 est généralement la norme pour l'éclairage extérieur, sauf lorsque vous souhaitez installer des spots au sol, par exemple. Dans ce cas, un minimum de IP67 est requis.

Commentaires
Écrivez le premier commentaire...
Laisser un commentaire